Plongeuse.eu Advertisement
Accueil arrow L'Océan Indien arrow Sous le soleil de Mayotte
23-06-2017
 
 
Recherchez
Recherche personnalisée
Plongeuse.eu, Articles
Accueil
Pacifique
La Mer Rouge
L'Océan Indien
Méditerranée
L'Asie
Les Caraïbes
Divers
Archives galeries
Photos et Vidéos
Portoflolio
Videoflo
Phot'eaux
PhotoFlo
Articles vidéo
Le lecteur de Plongeuse.eu
Techniques et tutoriaux
Bricolage
Photo et vidéo
Plongée
Les offres pros
Les actualités
Flash info

Bienvenue sur Plongeuse.eu !

Vous trouvez dans les menus sur votre gauche, les récits de voyages classés par destinations , suivis d'articles relatifs à la vidéo sous-marine, sans oublier le lecteur vidéo en format Flash des films réalisés par mes soins !

 New Galerie Photos Sous-marines: Phot'eaux   Galerie Photos : Portoflolio  et  Galerie Vidéos : Vidéoflo

Dans le menu "haut", vous pourrez visualiser sur une carte issue de Google les repères géographiques  des destinations pour lesquels j'ai réalisé des compte rendus... Ca se passe ici : La carte des Binomettes
  Amusez vous bien ! 
 
Sous le soleil de Mayotte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Flo   
09-11-2008
Index de l'article
Sous le soleil de Mayotte
Page 2
Page 3
Page 4
Baobab

L’été, mouvementé par mon changement de région, a été assez long cette année. Le départ en vacances n’intervient que début septembre, et c’est long !

Mais cela était calculé, car cette année, les grandes vacances se passent bien loin, dans l’océan Indien, à Mayotte. C’est le mois qui semble idéal pour profiter au maximum des meilleures conditions pour ne pas avoir trop chaud, avoir un temps correct sans trop de vent car les alizées ne soufflent plus. De plus, c’est l’un des mois où l’on peut observer les baleines venues mettre bas dans le deuxième plus grand lagon du monde.

Le voyage est organisé depuis le début d’année afin de bénéficier d’un billet d’avion à prix raisonnable, par Air Austral. Pour l’organisation de notre séjour, c’est Françoise qui prend les choses en main, en entamant les recherches dès le salon de la plongée sur le stand de Mayotte. Nous y rencontrons Thierry du club Rêve bleu . Il nous propose d’organiser ou de nous indiquer quelques prestataires qu’il estime et qui nous accueilleront sur place.

Ce 4 septembre, c’est le début du long voyage qui débute par un trajet en train entre Marseille et Paris. Le matin, je suis partie travailler avec mon gros sac de plongée dont j’ignore le poids et mon sac-à-dos également bien chargé par mon matériel vidéo essentiellement. D’ailleurs, il fait lourd ce matin là, et j’arrive en nage dans mon agence… Lorsque la fin de journée approche, je donne mes derniers dossiers et je file à la gare, le train est déjà là, je m’y installe.

A l’autre bout, Françoise est venue me chercher et nous devons porter le chat chez sa nounou de vacances. Le lendemain, nous voilà prêtes pour le départ. Un coup de RER B jusqu’à Roissy, où il faut arriver trois heures avant le décollage. Nous sommes dans les temps et quelle surprise de voir déjà cette queue immense ! Nous serons alors installées à l’arrière de l’avion, le poids de nos bagages étant largement en dessous de ce qui nous est permis. Comme d’habitude, le passage de la sécurité avant la zone d’embarquement ne se passe pas simplement pour moi : je dois tout déballer sur le tapis et expliquer ce que c’est : « Il s’agit d’un caisson étanche où est installé le caméscope qui est ici. Ça, c’est un objectif grand angle et ça, se sont mes têtes vidéo… Et non, je ne suis pas professionnelle, il s’agit d’un loisir…Je peux remballer ? »

bargeLe trajet se déroule bien et nous arrivons onze heures plus tard à la Réunion où l’on nous fait sortir, repasser le contrôle (on ne sait pas pourquoi, vu que l’on ne sort pas de l’aéroport) et l’on remonte quelques temps après pour la dernière partie du voyage. L’arrivée sur Mayotte vaut bien de se placer à coté d’un hublot, car l’avion fait un grand tour juste au dessus de la barrière de corail et la vue d’en haut est magnifique. A la sortie de l’avion, nous prenons une bonne bouffée de chaleur, mais ce n’est rien comparé ce qui va se passer dans quelques mois, en été, nous dit l’hôtesse à la porte. Nous sortons assez rapidement de l’aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi où nous devons prendre un taxi – taxi collectif ici, on charge le véhicule au maximum et la course est d’un prix fixe – et nous nous dirigeons vers le port pour prendre la barge. Nous apprendrons qu’une liaison Petite Terre vers Grande Terre se fait toutes les demi-heures.  La barge n’est payante que dans un sens, celui de Mamoudzou vers Petite Terre.

Thierry de Rêve bleu nous a dit de l’appeler lorsque nous montons sur la barge et nous retrouvons un pick-up lorsque gîte rêve bleunous descendons de celle-ci. On nous transporte gentiment vers le club et notre premier gîte.  L’accueil est très chaleureux et l’on nous explique le fonctionnement du club, du gîte et de l’organisation de nos prochaines semaines. Comme nous sommes fatiguées, on nous ouvre la porte de notre chambre. Ce n’est pas le grand luxe, mais nous bénéficions d’une grande pièce et de sa salle de bain, les toilettes sont en revanche à l’extérieur, ce qui n’est pas très pratique, même si nous le savions en réservant.

 

Nous nous reposons une bonne partie de l’après-midi et retournons au club pour organiser nos plongées : demain, nous commençons par une sortie à la journée ! Comme je ne sais pas trop comment se déroulent les plongées, comment le bateau est agencé, la place disponible, je décide de ne pas emporter ma vidéo. Je pratiquerai de la sorte à chacune de nos arrivées dans les clubs que nous fréquenterons. Je ferai d’ailleurs un compte rendu détaillé des plongées que nous avons faites ultérieurement, car ici, je vais me consacrer principalement à notre séjour en général.

port MamoudzouNous avons donc plongé toute la première semaine, matin et après-midi, sauf une journée que nous avons consacré à la chasse à la baleine, la chasse photographique et vidéo bien entendu…Nous n’avons pas loué de voiture, car il est assez simple de se déplacer dans Mamoudzou même. Pour cela, soit vous trouvez de gentils membres plongeurs du club qui vous véhiculent du centre au port, soit vous empruntez les taxis collectifs, système peu coûteux et plus ou moins simple selon l’heure. Ce mois de septembre 2008, nous sommes en période de ramadan. Les Mahorais étant majoritairement de confession musulmane, nous ne verrons pas les « brochettis » qui bordent habituellement les routes de l’île. Il est d’ailleurs parfois difficile de trouver de quoi manger certains soirs…Ceci étant, nous avons trouvé, grâce aux bons conseils trouvés sur Plongeur.com ou encore les moniteurs locaux, de petits restaurants plus ou moins chers à proximité de notre logement. Tout d’abord, le moins cher et pour autant très bon petit restaurant nommé « Chez Annick ». On y mange de très bonnes brochettes accompagnées de frites ou pour être plus locales de beignets de bananes ou de manioc. On y a découvert également un plat local excellent, le mataba. Juste à coté, se trouvent également quelques restaurants sympathiques où l’on a diné pour un peu plus cher, mais où les plats sont très fins, le « Voule » et le "Ravinala".La majorité des plats ici sont fait à base de banane, de manioc, de riz, de poulet et de sauce faite à partir du lait de coco. Nous avons mangé également quelques plats concoctés avec la pêche locale, mais je pense que ce n’est pas la base alimentaire des Mahorais.

Pour se ravitailler, Mamoudzou dispose d’un super marché, il est accessible en voiture. Sinon, quelques petites épiceries ou petites surfaces permettent de se ravitailler simplement, mais on n’y trouve pas tout…Depuis peu, d’après ce que l’on nous a dit, un cinéma propose quelques films.  La ville est de taille modeste, tout comme son port qui n’est composé que d’un seul et unique ponton, et deux emplacements pour les allers/retours des barges qui effectuent les navettes entre Petite Terre et Mamoudzou.


 
< Précédent   Suivant >
Corse
Bali
Mayotte plongée
Mayotte
Photos Philippines
Photos Maldives
Seychelles
Photos Dominica
Photos Corse
Annonces Pros
 
Top! © Plongeuse.eu 2007 - Réalisé avec Joomla Top!