Plongeuse.eu Advertisement
Accueil arrow Méditerranée arrow Attention, j'arrive !!!!!
24-06-2017
 
 
Flash info

Bienvenue sur Plongeuse.eu !

Vous trouvez dans les menus sur votre gauche, les récits de voyages classés par destinations , suivis d'articles relatifs à la vidéo sous-marine, sans oublier le lecteur vidéo en format Flash des films réalisés par mes soins !

 New Galerie Photos Sous-marines: Phot'eaux   Galerie Photos : Portoflolio  et  Galerie Vidéos : Vidéoflo

Dans le menu "haut", vous pourrez visualiser sur une carte issue de Google les repères géographiques  des destinations pour lesquels j'ai réalisé des compte rendus... Ca se passe ici : La carte des Binomettes
  Amusez vous bien ! 
 
Attention, j'arrive !!!!! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Flo   
13-08-2008

Image Eh bien voilà, cela faisait bien longtemps que j'attendais ce moment, et voila, début juin, tout se précipite. Une convocation le 10 juin, et un mois après, il faut être sur place....

Ce n'est pas simple de si loin, mais j'opte pour une première semaine à l'hotel, et, si tout va bien, des soirs en recherche d'appartement...Les journées sont bien remplies, et je trouve un appartement qui me convient, du moins, pour le moment.

Il faut ensuite tout organiser pour descendre ce qui sera le minimum pour que j'habite dans cet appartement et que ce soit agréable. La petite moto et la voiture, les fringues... et bien sur le matos de plongée !!

Et oui, Marseille, tremble, je vais tester tous tes clubs, et ce week end du 10 aout (et oui, mon week end est aussi ici le dimanche et lundi.

Image 

 

 

Et pour ce premier week end dédié plongée, nous optons pour deux plongées le dimanche et une plongée lundi matin pour permettre à ma binome de plonger un maximum puisqu'elle remonte en train le lundi après midi.

C'est le début d'une longue série de test de clubs. Nous souhaitons trouver un ou des clubs sympas à l'année, qui seront pour nous le meilleur compromis eu égard à nos besoins et notre demande. C'est simple, nous recherchons un club sympa et assez confortable, qui plonge toute l'année et qui nous offre des tarifs pas trop élevés. Bien entendu, le bateau utilisé par le club fait partie des critères importants que nous nous sommes fixés. En effet, nous souhaitons pouvoir y mettre à bord assez facilement notre équipement photo et vidéo, et tout ça prend en général beaucoup de place sur un bateau.

Certes, nos tests d'un week end ne seront pas parfaits, mais ils nous permettront déjà de visualiser les prestations de chacun. Nous avons un cahier des charges et remplissons nos fiches "clubs" pour pouvoir peser le pour et le contre de chacune des structures que nous visiterons.

Nous avons réservé à l'Espace Beuchat pour ces deux plongées de dimanche. Nous arrivons un peu avant l'heure du rendez-vous qui est à 8h30. A cette heure là, nous constatons qu'il est encore facile de se garrer, ce qui  ne sera pas le cas quelques dizaines minutes plus atrd.

Nous contournons le magazin qui est bien entendu fermé le dimanche et sommes accueillies très gentillement par Bruno qui semble être le gérant du centre.  Après avoir vérifié nos diplômes et certificats médicaux, il nous présente les lieux et nous explique le fonctionnement du club. Il dispose de deux confortables vestaires avec douches et wc. Tout le petit équipement est mis dans un sac filet pour pouvoir gréer le bloc sur le quai. Nous enfilons nos combinaisons au centre et mettons nos affaires dans des boxes fermés. Les blocs sont amenés sur le quai par les personnes du club, juste à côté du bateau. Nous avons réservé des 15 litres, il y en a peu au club visiblement. Nous aurions pu plonger Nitrox si nous avions demandé au moment de notre réservation, mais nous aurions alors dû louer aussi les détendeurs, car les robinets sont en M26, pas nos détendeurs... En revanche, j'ai oublié de demander s'il accepte l'ajout d'adaptateur... Nous serons donc à l'air pour les deux plongées. Le bateau est un semi-rigide qui peut emporter une bonne douzaine de plongeurs. Nous ne sommes pas trop serrés à bord, mais il reste quelques vagues du fait du vent qu'il y a eu dans la semaine, et nous sommes à l'avant. Nous tapons donc un peu entre la sortie du port et l'arrivée à Cap Croisette où le bateau ralentit et où l'ile protège bien des vagues. Il n'y a pas de barre de maintien au milieu du bateau, du coup, ce n'est pas très confortable.

Nous devions plonger sur l'Impérail du milieu, mais il y avait déjà trois bateaux lorsque nous sommes arrivés. Du coup, nous partons ailleurs. Nous plongerons sur le cap de l'île Plane. Lorsque nous nous mettons à l'eau pour nous équiper dans l'eau, nous trouvons l'eau bien fraîche. Nous regardons notre ordi et constatons avec effroit : l'eau est à 17 ° C! Et nous n' avons pas pris nos gants, nous aurons un peu froid en fin de plongée...

Nous partons avec l'île sur la main gauche et le début est assez triste. Puis, nous apercevons notre premier bout de récif coraligène avec de petites gorgones dessus. Puis un autre dans lequel il y a une patite faille. Un mérou s'y engouffre à toute vitesse !

Image Nous continuons un peu et trouvons un superbe tombant recouvert de belles gorgones bien déployées. Parmi elles, des gorgones bicolores rouges et jaunes. Le décor est vraiment sympathique. La visibilité est en revanche un peu moyenne et nous trouvons même des endroits assez peu éclairés. Nous poursuivons comme cela une dizaine de minutes et nous sommes vers 40 mètres. Nous approchons le petit banc de sable et son gros pneu comme indiqué au briefing très clair de Bruno. Cet endroit indique le point de remontée pour arriver sur la grande grotte.

Il y a plein de vie dans cette grotte et beaucoup de vie fixée.  Nous éclairons un peu partout et trouvons parmi le corail, les éponges, les sirographes et les gorgones des nudibranches divers. Mais il est temps de faire demi-tour et nous repartons en direction du bateau. Nous regardons tous ces bancs de petits poissons où l'on voit parfois chasser  un bien gros denti.

Nous remontons à la surface et Bruno qui n'a pas plongé ce matin, nous remonte nos blocs. Nous rentrons au port et déchargeons nos blocs. Nous portons nos filets jusqu'aux bacs de rinçage dont l'un est réservé aux détendeurs. Les combinaisons peuvent être mises à égoutter sur un portant prévu à cet effet et sur lequel sont disposés des cintres bien pratiques. Nous pouvons aller nous rincer et nous changer dans les vestaires. Nous nous donnons rendez-vous à 13H30 pour la deuxième plongée. Certains restent sur place car il y a de petites tables, des parasols et de nombreuses chaises pour permettre un pique-nique. Il y a même un ordinateur avec Internet pour continuer la détente ou regarder ses mails.

Cet après-midi, donc, nous repartons vers les îles de Riou. Nous devions aller faire une petite plongée sur un site dont le nom m'est inconnu, mais encore une fois, il y a plein de bateaux sur le site. Nous retournons au même endroit que ce matin, mais le bateau s'ancre un peu plus au centre de l'île. Nous ferons le site des "pierres à Joseph". Le dimanche après-midi, le club fait des baptêmes ou des formations de débutants, du coup, le bateau se positionne toujours sur des sites faciles. Le briefing est simple, nous passons une petite bande de sable et trouvons un récif qui a plein de failles. Sur le banc de sable, nous trouvons de nombreuses petites soles. Des bancs de poissons se baladent dans le chenal entre les îles. Nours trouvons rapidement le récif et nous partons vers la gauche. Il est farci de nudibranches ce rocher ! Un peu plus loin, nous trouvons dans un trou un beau congre qui se cache dès que nous l'éclairons. Le décor est très joli et les poissons sont assez  nombreux. Et un banc de saupes, et un banc de petites dorades... 

Lorsque nous revenons vers le bateau, nous trouvons de nombreuses failles dans les roches, c'est vraiment très joli. Et là, dans ce tout petit trou, un nombre incroyable de flabelines sur ce bout d'algue.Image

Nous repassons au dessus du sable et trouvons encore plein de petites soles qui essaient de se camoufler lorsque nous approchons.

Lorsque nous remontons à bord, Bruno n'est pas encore remonté. Heureusement, nous trouvons un plongeur bien sympa pour nous aider à remonter nos blocs. Ce n'est vraiment pas simple de remonter son bloc sur ce bateau, l'échelle n'est pas adaptée pour remonter bloc sur le dos, et je suis bien incapable de remonter le 15 litres vu la taille des boudins. C'est le gros point noir de ce club, un bateau pas confortable (à mon goût). Le tarif d'une plongée équipée (sauf bloc et plomb) est à 34 €. Il existe un forfait pour plusieurs plongées, mais je trouve que le tarif est un peu cher. Le club est fermé le lundi, cela ne va pas m'arranger vu mon régime de travail du mardi au samedi.

Lundi, nous avons réservé chez Xavier à Carry Le Rouet et plongerons donc à Aqua Evasion. Il a réduit sa structure depuis la dernière fois que nous y avions plongé. Il n'a plus qu'un seul bateau et son club est redevenu un club à taille humaine.

Après avoir vérifié nos papiers, nous partons chercher nos 15 litres nitrox (avec adaptateurs) puisque la plongée inclut le nitrox 32 % au même prix que l'air (35 € l'unité, il existe des forfaits, dont un nouveau très interessant pour 24 plongées avec deux plongées par mois pour 360 €, nitrox inclus, les autres plongées à 15 €). Le club va prochainement fermer le lundi). Nous nous équipons dans le grand espace dédié aux vestiaires. Il y a du vent aujourd'hui, nous n'irons donc pas bien loin. Ce sera une plongée autour de l'îlot nommé l'Elevine. Xavier nous propose trois parcours à partir de l'intérieur du chenal bien protégé des vagues. Nous choisissons d'en faire le tour complet. Nous partons vers l'ouest et découvrons ce petit tombant sur lequel un nombre incalculable de gorgones jaunes sont accrochées. Nous tournons à la pointe et là le décor est un peu triste avec toutes ces algues et ces tout petits cailloux. Nous voyons un peu plus loin de petits blocs rocheux qui s'avèrent abriter une famille de poulpes. Un peu plus loin, les roches grossissent.C'est le début d'un tombant que nous ne visiterons pas car il tombe un peu bas et cela fait déjà quelques temps que nous sommes sous l'eau. Nous le longeons sur le haut, la tentation est grande de descendre. Nous y voyons plein de vie, par exemple, cette belle cérianthe bien déployée. Nous remontons jusqu'au début d'une petite faille qui s'ouvre progressivement jusque faire plus de deux mètres de haut. Elle est tapissée d'un beau corail rouge bien en forme ! C'est splendide. Cette faille se termine vers 12 mètres. C'est là que nous observons un petit denti qui picore dans une algue. Il a dû attraper quelque chose, car il est rejoint par une dizaine de ses congénaires qui essaient de lui chaparder son butin. Ils repartent ensemble comme des dingues vers le large...

Nous retrouvons ensuite le tombant lui aussi bien habité. Les gorgones jaunes, le corail rouge, les nudibranches de belle taille... Nous partons rejoindre le bateau sans explorer ces gros blocs rocheux qui jonchent l'intérieur du chenal, car cela fait déjà une bonne heure que nous sommes sous l'eau et l'on doit nous attendre. Dommage, je pense qu'il y a de belles choses à y voir ! Lorsque nous  remontons pour faire surface, nous observons un énorme banc d'anchois bien compact. C'est une bien belle petite plongée ! Nous rentrons au port après avoir bu une boisson chaude. Pas de photo de cette plongée, nous n'avons pris ni appareil photo, ni caméra !

 

Pas de conclusion pour l'instant, mais un beau week-end de plongées dans mon nouvel environnement. Nous nous préparrons une belle série pour trouver un ou deux clubs. Mais c'est encore un peu trop tôt...

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >
Corse
Bali
Mayotte plongée
Mayotte
Photos Philippines
Photos Maldives
Seychelles
Photos Dominica
Photos Corse
Annonces Pros
 
Top! © Plongeuse.eu 2007 - Réalisé avec Joomla Top!