Plongeuse.eu Advertisement
Accueil arrow Méditerranée arrow La Corse
18-08-2017
 
 
Flash info

Bienvenue sur Plongeuse.eu !

Vous trouvez dans les menus sur votre gauche, les récits de voyages classés par destinations , suivis d'articles relatifs à la vidéo sous-marine, sans oublier le lecteur vidéo en format Flash des films réalisés par mes soins !

 New Galerie Photos Sous-marines: Phot'eaux   Galerie Photos : Portoflolio  et  Galerie Vidéos : Vidéoflo

Dans le menu "haut", vous pourrez visualiser sur une carte issue de Google les repères géographiques  des destinations pour lesquels j'ai réalisé des compte rendus... Ca se passe ici : La carte des Binomettes
  Amusez vous bien ! 
 
La Corse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Flo   
22-02-2007
Index de l'article
La Corse
Page 2

ImageVaste sujet ! Il s’agit de mon jardin secret préféré. Dès que je peux, une heure et demi d’avion, et mon rêve commence. D’énormes montagnes plantées en plein milieu de la mer, sauvage, racée, tous les adjectifs sont bons à être employés. Ce que j’y trouve ? Le calme, la nature, des paysages très différents et pourtant si proches, des personnes que j’adore, voilà dans les grandes lignes ce qui me fait aimer cet endroit.

Image 

Le plus souvent, je suis dans le sud, le golfe de Valinco plus précisément. ImageLa mer, oui, elle est bien là, présente quasi partout. Du coté Ouest, la côte est très découpée, laissant place à de nombreuses criques, des falaises parfois.

Le côté Est est beaucoup plus plat, laissant la place aux superbes plages telle que la Palombaggia, l’une des plus célèbres de l’île, à ne visiter qu’hors saison, sous peine d’être envahi par le flot de touristes estival.

 

ImageChaque saison, chaque micro région a ses caractéristiques. L’été, tout est très sec, la mer chaude. L’automne, la chaleur s’est calmée, mais il fait toujours bon. La température de l’eau est toujours très agréable, il fait juste nuit un peu plus tôt. L’hiver amène la neige sur les sommets, mais les côtes restent très tempérées. Le printemps laisse fleurir les plantes de toute sorte dans les grandes prairies encore verdoyantes. Il est possible de commencer à se baigner courant mai, tout en observant toujours les montagnes enneigées. Un grand spectacle pour moi ! Bien que je m'y promène depuis de nombreuses années maintenant, durant mes vacances, je ne peux toujours pas dire que je connais bien la Corse. De nombreux endroits , même proches, sont encore à découvrir.Image

Pour vous y rendre, deux choix : le bateau ou l'avion. Quel choix entre les deux ? Il n'y a pas de réponse miracle, cependant, quelques éléments sont à prendre en compte, à mon sens. Déjà, se rendre en Corse sans prévoir un véhicule, qu'il soit loué ou non, me semble absurde et surtout sans aucun sens. Les tarifs des différents transporteurs, selon les saisons, peuvent toutefois rendre le choix très complexe. Il s'agit donc de vérifier si l'avion et la location de voiture sont plus ou moins économiques en comparaison au transport en bateau, en tenant compte de la durée et de la période du séjour.

Pour moi, le choix est simple : l'avion ! De Paris avec une voiture sur place, aucune hésitation !

Quelques spécialités locales... ! 

Des fromages (frais, le Brucchio, à déguster sans modération, ou le même, mais en courgettes farcies ou encore en beignet...), la charcuterie bien sur, mais aussi de très bons vins.

Bien entendu, j’en profite toujours pour aller tremper quelque peu mes palmes, du moins, lorsque la période est propice: un équipement adéquat doit être utilisé lorsque la température de l'eau est inférieure à 16°C

 

ImageImageCôté plongée :

Il s’agit donc de l’endroit où je plonge le plus souvent, en fait, dès que cela est possible ! J’ai débuté la plongée sous marine en 1997, mes "premières" bulles furent faites là. La plupart du temps, je plonge en passant par un club local    U LEVANTE, tenu par Denis. Nous partons donc tous les matins du port de Propriano à la découverte des fonds sous marins du golfe. Même si nous effectuons souvent les mêmes plongées, j’y trouve toujours un grand plaisir. Comme toutes les photos de ces pages, je m’essaie à la photo sous marine : et bien, ce n’est pas évident du tout ! Mais, je vous présente ici un échantillon de mes "œuvres" !

Cet été 2005, Denis nous a fait profiter de son expérience en matière de recycleur : nous avons effectué notre baptême, puis notre formation recycleur et nitrox ! Terribles les sensations, mais finalement, je n'ai pas l'impression d'être mal à l'aise.


Quelques sites à ne pas manquer dans le golfe du Valinco :Image

Les Cathédrales :

Certainement la plongée la moins lointaine mais celle qui laisse de très beaux souvenirs. L'une de mes plus belles plongées méditerranéennes sans aucun doute. Elle se situe proche de la petite ville de Porto Pollo, à l'extrémité du golfe. Il s'agit de remontées rocheuses, remplies de gorgones, dans lesquelles toute la faune locale est présente. Cette plongée est cependant réservée, pour en profiter au maximum, aux plongeurs niveau 2 minimum et encadrés, une partie de la plongée se déroulant dans la zone des 40 m ( voir plus profonds). Il arrive également que les plongeurs rencontrent du courant à cet endroit et il peut être fort vu la situation géographique du site.

Le Tonneau :Image

Plusieurs plongées sont possibles de ce lieu-dit sous marin ! Le sec du tonneau à proprement dit, du coté de Campomoro, propose une série de grottes, cavernes, pics en pleine haut (plus ces pics sont éloignés, moins les plongeurs les trouvent.....). Les plongées sont possibles pour tous les niveaux, cependant, certaines grottes ne sont accessibles qu'aux N3. Par exemple, l'été, un gigantesque banc de barracudas loge aux alentours de -15/20 m, de quoi ébahir bon nombre de plongeurs! Il existe des variantes à la plongée type du tonneau, nommée le tonneau 2 (recherché, hein ?). Là, le plongeur se trouve en fait à l'opposé de la plongée d'origine par rapport au gros caillou proche. Elle est réservée également aux plongeurs avertis, puisque le magnifique tombant, dont l'une des petites anfractuosités fait la couverture d'un très  beau livre de plongée, descend à plus de 40 m, le point culminant étant de -20/25 m, il s'agit d'une plongée à pallier obligatoirement. Après la visite du tombant qui se termine par une faille où chaque petite grotte se trouve habitée  par une langouste, un très vaste plateau de posidonies est le repère fort étonnant d'un banc innombrable de dentis, de daurades.....Le cailloux immergé de fin de plongée est parfait pour terminer ses paliers : il est assez profond au fond, -20m et dépasse la surface : toute la zone nécessaire pour remonter tranquillement en observant les nombreux nudibranches qui peuplent les contours.

ImageLa Vallée aux mérous :

Il s'agit ici d'une plongée qui peut être initiée du golfe du Valinco ou de celui d'Ajaccio, puisque le site se situe entre les deux. Je dis le site, mais cet endroit mériterait certainement de faire plusieurs plongées. Il s'agit d'une remontée rocheuse, de plus de 400 m de long, en pleine eau, à repérer au GPS à moins d'être très pointu aux amers.... point d'ennuie dans cette plongée donc ! Attention, cette dernière est également réservée aux plongeurs confirmés, puisque la plus haute remontée se situe à -26 m, bien que le fonds ne dépasse guère les 45m à cet endroit. Au vu de sa position excentrée des deux golfes proches, il faut également tenir compte d'un courant assez fréquent, qu'il soit de fonds ou de surface, même en plein été et mer calme. Ces caractéristiques prévalent également d'une faune et flore exceptionnelle ! Un nombre important de mérous, surtout si vous visitez les lieux moins fréquentés du GPS (je n'ai pas pu compter ceux que j'ai vu cet été par exemple, plus de 15 dans un même coup d'œil !), les gorgones rouges très en beauté, des palmes de corail noir, des nurseries à mostelles, des familles de corbs... Et avec un peu de chance, des bébêtes un peu plus grosses. On en ressort toujours avec beaucoup de palier (il ne faut pas oublier le parachute, les bateaux n'ancrent pas, du fait de la profondeur et du courant quasi permanent).

Il y a encore plein d'autres sites, avec plein d'intérêts, mais je ne peux les énumérer tous!

 

Parfois, nous faisons quelques excursions vers d’autres sites, comme par exemple vers Bonifacio, les Lavezzi. Ayant bateau et équipement, nous plongeons alors hors structure (notre niveau le permet, mais les précautions sont alors bien plus nombreuses).

Les poissons habitants les côtes Corses sont certainement moins colorés qu’en mer tropicale, mais quel bonheur de se trouver face à un gigantesque mérou, de se fondre dans un banc de barracudas d’une centaine d’individus!

Bien entendu, ce sont des sites que j’ai revisité plusieurs fois, mais justement, avec le temps, l’œil s’aguerrit à trouver d’autres habitants pas encore observés, une crevette cavernicole par ci, une nouvelle doris, un bébé congre caché sous une pierre.

Les coordonnées de mon club favori : U Levante situé sur le port de plaisance de Propriano ( 2A ).

 


 
< Précédent
Corse
Bali
Mayotte plongée
Mayotte
Photos Philippines
Photos Maldives
Seychelles
Photos Dominica
Photos Corse
Annonces Pros
 
Top! © Plongeuse.eu 2007 - Réalisé avec Joomla Top!