Plongeuse.eu Advertisement
Accueil arrow Méditerranée arrow Les plongées du Valinco, je ne m en lasse pas !!
21-08-2017
 
 
Flash info

Bienvenue sur Plongeuse.eu !

Vous trouvez dans les menus sur votre gauche, les récits de voyages classés par destinations , suivis d'articles relatifs à la vidéo sous-marine, sans oublier le lecteur vidéo en format Flash des films réalisés par mes soins !

 New Galerie Photos Sous-marines: Phot'eaux   Galerie Photos : Portoflolio  et  Galerie Vidéos : Vidéoflo

Dans le menu "haut", vous pourrez visualiser sur une carte issue de Google les repères géographiques  des destinations pour lesquels j'ai réalisé des compte rendus... Ca se passe ici : La carte des Binomettes
  Amusez vous bien ! 
 
Les plongées du Valinco, je ne m en lasse pas !! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Flo   
09-07-2008
Image

Mes parents ayant décidé de s’octroyer quelques jours de vacances sur le continent, nous avons eu la lourde tâche de rejoindre l’Île de Beauté cette dernière semaine de juin et première semaine de juillet. Pourquoi donc ? Pour arroser le jardin, le potager, les fleurs qui poussent en nombre sur leur terrain ! Nous arrivons le dimanche en milieu de journée et comme à notre habitude lorsque nous nous retrouvons, nous parlons beaucoup, beaucoup… Dès le lendemain, nous rejoignons le port de Propriano pour aller réserver nos plongées chez U Levante, comme à l’accoutumée. Quelle surprise de voir juste devant le club le semi-rigide du club concurrent ?! Lorsque nous retrouvons Denis, nous ne manquons pas de l’interroger sur le sujet… Il s’est associé cet hiver avec Hector qui a racheté le club « Valinco plongée », il n’y a donc plus qu’un seul club sur le port ! D’ailleurs, les habitués trouveront cette année un grand changement sur le port, car les travaux ont (enfin) bien avancé, pas suffisamment pour que tout soit prêt cette année, mais pas bien loin. Cela me laisse d’ailleurs un peu songeuse, car, les places de stationnement seront très prochainement payantes, ce qui n’est pas très simple lorsque l’on va plonger… En revanche, le bord de mer sera bien plus accueillant que cela a pu être avec le parking goudronné en lieu et place de la terre (et de la gadoue lorsqu’il a plu), les quais propres….

Image 

ImageLa météo semble être de notre côté pour ces vacances, car nous constatons les restes impressionnants des intempéries qui ont matraqué les lieux quelques semaines auparavant… Nous aurons grand beau temps ces quinze jours, avec deux jours de temps un peu moins sympathique, mais nous avions prévu de ne pas plonger ces deux jours là, c’est tant mieux car il y avait de la houle !

 

Comme souvent lorsque cela est possible, Denis me laisse le choix des sites. Nous plongerons donc sur les « Cathédrales » pour cette première plongée de reprise. La visibilité est très bonne, je l’estimerais à 20/25 mètres, l’eau est assez fraîche, surtout que la thermocline se situe à 50 cm…. A peine après s’être engagées dans le goulet qui mène aux principales roches, nous observons deux beaux mérous qui s’enfuient. Nous approchons la paroi pour nous avancer vers le mur de corail qui se situe vers 30 mètres. Il est bien ouvert aujourd’hui, je me prépare à filmer ! Mais je constate très vite que l’image n’est pas terrible…J’ai de la buée, et ce n’est vraiment pas très joli. Je ne filmerai quasi rien aujourd’hui !


Buée
envoyé par PlongeuseEu
Tant pis, nous poursuivons notre balade et passons à coté de la roche qui ressemble fort à un dolmen. Elle est très belle par ses formes et également car elle est le support de très belles gorgones. Derrière celle-ci, nous sommes à 40 mètres, et nous n’irons pas plus bas car nous plongeons au nitrox 32, ce qui sera le cas toutes les plongées d’ailleurs.

 

Image Nous poursuivons notre route en commençant à remonter sur les pitons rocheux qui donnent leur nom à ce site du fait de leur forme, comme les flèches des cathédrales. Elles sont remplies de gorgones et la vie foisonne autours. Du tout petit, avec des nudibranches partout, au plus gros comme ces bancs de castagnoles qui se font chasser par des dentis ou encore des barracudas. Nous allons un peu plus loin que les autres plongeurs, car, connaissant bien le site, je sais qu’il y a une grande faille juste derrière où je trouve ce que je suis venue voir : un énorme mérou. Voilà déjà plus de 45 minutes que nous sommes dans l’eau, il faut penser à remonter un peu plus. Nous retournons sur le mouillage du bateau et remontons à bord paisiblement.

 

Le lendemain, nous devions partir sur la plongée nommée « le Tonneau 2 », mais un filet de pêche est installé pile sur le site. Denis nous propose d’aller un peu plus loin et de faire une plongée moins visitée nommée « la Géode ». Il faut faire un peu d’orientation pour trouver la bonne roche de ce site, ainsi qu’un peu de palmage. Nous plongeons avec ManuS (pseudo de plongeur.com) aujourd’hui. J’aurais bien aimé lui montrer un autre site, mains bon, on n’a pas eu trop le choix du fait de ce filet ce matin là. Et tant mieux !! Après s’être immergés, nous nous dirigeons vers la roche objet de cette plongée, et, juste avant de l’atteindre, je n’en crois pas mes yeux ! Une raie aigle nous passe juste sous le nez ! Je me retourne en hurlant pour la montrer à mes deux binômes, mais je n’arrive pas à attirer leur attention malgré les cris que je pousse dans mon détendeur. A force de m’agiter, ils comprennent que j’ai vu quelque chose qui mérite d’être vu, mais Manu ne constatera qu’une ombre, Françoise aura compris ce que j’ai vu, mais ne l’aura pas vu…Bien entendu, je n’avais pas encore mis en marche le camescope, de peur d’avoir encore de la buée…Nous continuons la promenade, mais je garde tout le long l’image de cette belle bête croisée plus tôt, alors, je reste moins sensible au passage du denti ou du barracuda, ou à cette belle petite cérianthe.

 


Cérianthe de la géode
envoyé par PlongeuseEu

Jeudi matin, nous partons en direction de « la Petite Vallée ».Nous croisons en surface un mola mola qui plongera dès que nous nous en approchons un peu trop

Du côté plongée, deux itinéraires (au moins) sont possibles. L’un empruntant un chemin un peu plus profond et fait de roches coraligènes, l’autre nous permettant d’effectuer quelques parties de cache-cache entre les éboulis pour trouver les nombreux mérous de toute taille qui se baladent par là. Tout le bateau part vers les éboulis, nous empruntons l’autre route. Du coup, nous contemplerons sans encombre le beau tombant et ses nudibranches, ses spirographes, la petite nacre. Nous remontons vers les éboulis en fin de plongée et trouvons une belle famille de corbs, puis bon nombre de murènes bien camouflées.


Corbs Petite Vallée
envoyé par PlongeuseEu
 
Juste en dessous du mouillage, il y a une faille où se cache souvent un mérou. Nous le trouverons tout à la fin, car nous sommes grâce au nitrox 32 encore un peu profond par rapport aux plongeurs air. Cette fois-ci, j’ai pu filmer un peu !

 

 

ImageAprès avoir pique-niqué vendredi (sur une petite crique de ma connaissance), nous repartons samedi sur « les Cathédrales ». La mer a un peu remué hier, la visibilité est un peu tombée. Nous effectuons le même parcours que le premier jour et croisons mérous, nudibranches, corail rouge et langoustes. Toujours aussi belle cette plongée, je ne m’en lasse pas !


Corail rouge
envoyé par PlongeuseEu

 

Dimanche matin, nous plongeons sur « PC 2 » ou «  pointe Cardiciani 2 ». La plus belles des roches est la dernière, la troisième. Là aussi il faut palmer un peu pour s’y rendre, et si l’on veut en faire le tour, il faut rester pas mal de temps aux alentours de 35 mètres, ce qu’il est simple de faire sans trop de palier au nitrox. Cette roche est pleine de langoustes ! Nous en observerons de toutes les tailles une bonne quinzaine ! Françoise dégotera près du corail une belle galathée que je n’avais pas encore croisée ici. Une belle coquette se tortillera devant mon objectif, mais j’ai le grand angle et j’ai oublié de l’enlever…

 


Galathée
envoyé par PlongeuseEu

Nous repartons pour notre deuxième semaine de plongée et commençons par « Le Tonneau », l’une des plus belles de la région. Hector ne semble pas connaître le point d’ancrage normal de cette plongée, du coup, nous sommes assez décalés pour permettre à tout le bateau de plonger sans se croiser. Nous optons pour faire la plongée « normale » et palmons droit dans ce sens. C’est un peu plus loin que ce que j’avais estimé au début, mais cela nous permet d’être seules sur le site ! Les poissons n’auront pas été dérangés par les plongeurs, et nous profiterons alors pour approcher de beaux dentis. Nous continuons sur une belle roche où nous trouvons deux doris géants, entre autre. Je pars en direction du banc de barracudas qui se situe souvent proche de l’endroit où nous sommes. J’aperçois le premier et trouve le banc juste derrière la roche. Ils sont à nouveau assez nombreux ! Mais il est temps que nous retournions vers le bateau. Alors que nous sommes tout juste revenues sous celui-ci, nous tournons et virons dans les éboulis. Une grande famille de corbs, timides poissons, part se cacher. J’essaie de les suivre lorsque je vois Françoise s’agiter. Elle me montre un rocher. Je ne vois rien, je regarde en dessous, rien.. Je me retourne vers elle et elle insiste. Mais que veut-elle me montrer, les algues sur la roche ??? C’est là que j’aperçois les pattes d’une belle araignée qui elle n’a pas bougé d’un centimètre ! J’ai à nouveau de la buée dans le caisson du camescope, je n’ai rien pu remonter de correct !

 

« L’Hippocampe » se situe pas très loin de  « PC 2 ». C’est (encore) la forme d’une des roches qui a donné le nom de cette plongée. Il s’agit d’un beau tombant coraligène sur lequel nous verrons beaucoup de langoustes, de nudibranches, des poulpes et de très belles branches de corail rouge. Dans une caverne, je filme un poisson que je n’ai pas croisé jusque là, je ne connais pas son nom et il semble peu farouche ni dérangé par ma présence et cette lumière que j’envoie dans sa grotte.


Kécé
envoyé par PlongeuseEu
 
Au palier, un beau chapon garde le trou où se cache une mostelle.

 

 

Le « Tonneau », l’une des plus belles ? Oui, mais « Les Aiguilles » est aussi une plongée très très belle ! Le site est vraiment très large et mériterait à lui seul une bonne dizaine de plongées différentes. De profondeur respectable, on peut facilement se retrouver vers 50 mètres, le haut de la roche se situe plus aux alentours des 20/25 mètres. Il peut souvent y avoir du courant, ce qui sera le cas ce mercredi. Je décide de contourner une roche écartée du récif. Nous nous limitons à 40 mètres du fait de notre mélange, mais il y a une belle faille juste en dessous de nous que j’aurais bien visitée. Nous trouvons beaucoup de belles gorgones, des langoustes, une belle cérianthe. Alors que nous terminons le trou et que nous allons rejoindre la roche principale, nous trouvons une très grosse murène qui se cache immédiatement dans son trou. Je la filme, du coup, elle ferme le bec ! Nous commençons la remontée par un petit cañon avec de gros éboulis et nous trouvons des très belles mostelles. Nous nous y attardons un peu et décidons de poursuivre notre remontée vers l’intérieur de cette barrière rocheuse. Au passage haut du cañon, je surprends un beau mérou qui prend la fuite dès qu’il me voit. J’ai du mal à filmer ensuite car le courant se renforce ici. Pourtant, j’aimerais bien aller filmer ce denti qui semble immobile en haut de ce rocher là-bas. Je m’en approche doucement mais il m’a, bien entendu, aperçue et, surprise! il me fonce dessus !


Denti
envoyé par PlongeuseEu
 
Nous en croiserons d’autres, ainsi que quelques barracudas qui chassent parmi les castagnoles. Il est temps de remonter après cette belle heure de plongée !

 

 

Nous ferons le « Tonneau 2 » ce jeudi, celle que nous n’avions pu faire la semaine précédente du fait du filet de pêche. Le tombant où l’on trouve du corail, des gorgones, des langoustes et une mostelle est percé à un endroit ce qui est du plus bel effet, je trouve, en vidéo. Nous allons jusqu’au HLM à langoustes, mais pas une seule n’est là aujourd’hui ! A croire que le site a été nettoyé… Nous remontons sur le haut pour croiser dentis, petites daurades et pageots. Je cherche sous les grosses roches qui jonchent le parcours du retour, mais pas un poisson ne s’y cache ! Nous rejoignons le mouillage et farfouillons dans les roches et retrouvons un nombre important de corbs, puis un petit banc de barracudas. Juste avant de sortir de l’eau, un gros denti croise en dessous de nos palmes.

 


Tonneau 2
envoyé par PlongeuseEu

Et nous voilà déjà samedi ! Les vacances se terminent et nous avons bien cru que nous ne pourrions pas plonger ce matin avec ce vent que nous avons eu hier ! Mais il s’est bien calmé et il ne reste qu’une vague houle pas bien gênante. Nous partons ce matin pour une plongée que je ne connais pas, la 200ème de Françoise, « Le jardin »….. Je lui laisse la raconter !

 
< Précédent   Suivant >
Corse
Bali
Mayotte plongée
Mayotte
Photos Philippines
Photos Maldives
Seychelles
Photos Dominica
Photos Corse
Annonces Pros
 
Top! © Plongeuse.eu 2007 - Réalisé avec Joomla Top!