Plongeuse.eu Advertisement
Accueil arrow Méditerranée arrow Noël 2007 en Corse
24-06-2017
 
 
Flash info

Bienvenue sur Plongeuse.eu !

Vous trouvez dans les menus sur votre gauche, les récits de voyages classés par destinations , suivis d'articles relatifs à la vidéo sous-marine, sans oublier le lecteur vidéo en format Flash des films réalisés par mes soins !

 New Galerie Photos Sous-marines: Phot'eaux   Galerie Photos : Portoflolio  et  Galerie Vidéos : Vidéoflo

Dans le menu "haut", vous pourrez visualiser sur une carte issue de Google les repères géographiques  des destinations pour lesquels j'ai réalisé des compte rendus... Ca se passe ici : La carte des Binomettes
  Amusez vous bien ! 
 
Noël 2007 en Corse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Flo   
31-12-2007

Image  Depuis de nombreuses années, nous nous promettons de passer notre premier noël en famille en Corse. L'an dernier, nous nous décidons (et oui, nous sommes prévoyants dans la famille ! ), nous passerons le réveillon 2007 à Olmeto.

Ce n'est pas une mince affaire que d'organiser à l'avance le déplacement de toute la famille, car il faut non seulement prévoir le transport, l'avion étant le plus simple, mais aussi l'acheminement aéroport Campo Del Oro - Ajaccio vers Olmeto. Deux voitures sont nécessaires pour ceci puisque nous arriverons à six ce dimanche 23 décembre, d'autant plus que nous avons décidé de tremper nos palmes durant cette semaine, si la météo est clémente... 

Image 

Cela ne commence d'ailleurs pas bien du point de vu météo, car nous arrivons sous une forte pluie avec un peu plus d'une heure de retard du à la grève de certains personnels au sol à Orly . Durant l'heure qui sépare le départ de l'aéroport vers la maison, nos bagages logés dans la benne du pick-up paternel seront largement humides, mais rien de trop car nous avons tout de même tiré une bâche pour les protéger. Nous arrivons à la maison vers 15h pour nous mettre à table et les conversations vont bon train. Et oui, cela fait maintenant presque quatre mois que nous ne nous sommes pas vus.

 Le soir tombe vite à cette époque de l'année, à 17h30, il fait déjà bien noir. Nous terminons de nous installer, et nous nous retrouvons dans le salon près de la cheminée. Il fait bien frais dehors et la pluie ne cesse de tomber.

ImageLorsque nous nous réveillons le lendemain matin, le soleil est revenu. Il fait toujours un peu frais, mais nous décidons d'aller faire un tour de bateau. Et oui, il n'y a pas du tout de vent et nous allons bien profiter du bateau toute la semaine. Et une partie de pêche (non miraculeuse puisque nous revenons bredouille), mais aussi, nous partons de longues heures pour nous promener sur l'eau. Il fait très bon après midi et cela nous permet d'aller assez loin. Par exemple jusque la pointe de Roccapina où se trouvent ces luxueux hôtels bien camouflés.Image

Nous rentrons assez vite au port, mais tout juste car le soleil se couche juste avant que nous soyons arrivés, d'autant qu'il commence à faire bien frais. Puis, nous sommes attendus, ce soir, c'est le réveillon et nous n'avons pas beaucoup aidé pour préparer le repas et tous les à cotés. Nous remontons rapidement et trouvons le reste de la famille en train de s'agiter. Nous les accompagnons et terminons les préparatifs pour cette bien sympathique soirée.

ImageLe lendemain, nous nous levons bien tard et notre seule occupation sera à nouveau une balade en bateau. Nous revenons encore au soir et passons l'entrée du port avec le soleil encore bien bas. Ceci étant, nous avons pris soin de prendre rendez-vous avec Denis du club U Levante avec qui nous plongeons dès que nous venons en Corse. Nous l'avions prévenu de notre venue en décembre et il n'avait pas sorti de l'eau l'un de ses bateaux pour nous !

Nous sommes donc sur le quai le 26 à 9h pour notre plongée hivernale. Le temps est un peu gris ce matin, nous avons vu la veille que la mer n'est pas très claire du fait des fortes pluies récentes qui ont remplies les rivières et cours d'eau du coin, déversant alors plein de boue dans la mer... Mais nous avons le moral et très envie de plonger ! Nous retrouvons alors Denis et une plongeuse locale près du centre.  Nous nous équipons, et je suis assez contente d'avoir emporté mon étanche !

La destination du matin est le site nommé "Le tonneau". Il faut environ 20 minutes pour s'y rendre. Dès la mise à l'eau, il est clair que ce n'est pas comme d'habitude. Tout d'abord, l'eau est très verte, ce qui est assez rare ici. Lorsque nous mettons la tête sous l'eau, nous confirmons le peu de visibilité prévisible. Nous devons avoir à peu près 10 à 12 mètres maximum. Mon beau-frère n'arrive pas à descendre, il est un peu malade et ses sinus lui font mal : fin de plongée pour lui. Nous ne sommes qu'à 3 mètres, il remonte seul le long du mouillage. Dès que nous le voyons grimper sur l'échelle, nous continuons la plongée. L'ambiance est très particulière du fait du peu de lumière. Nous ne rencontrons pas beaucoup de poissons, ce qui nous étonne, nous pensions à tort que le calme de l'hiver permettait aux poissons de se balader plus librement... Nous rencontrons de nombreuses murènes, quelques langoustes, mais guère plus.

ImageDenis plonge avec un scooter, un Apollo. Il me le fait tester en fin de plongée. Bien que je n’aie aucun appareil vidéo ou autre cette fois-ci, je ne reste pas bien longtemps aux commandes de son engin : mon bloc est positionné trop haut pour que je puisse lever suffisamment la tête pour diriger l'engin. Si je lève les épaules, nous allons remonter vers la surface, ce n'est pas ce que je recherche à ce moment là ! L'essai n'est donc pas très concluant par rapport à l'équipement que j'ai pour cette plongée, je lui rends donc son scoot très rapidement. Françoise et Fabienne découvrent la tête d'un congre bien grassouillet.

Nous ressortons après 36 minutes d'immersion. Un peu court comme plongée et pas grand chose à voir... Mais nous sommes très contents quand même ! Que c'est agréable de retrouver ces sensations, l'apesanteur, la quiétude... Je suis particulièrement gâtée car je suis en combinaison étanche, et je n'ai pas du tout froid, ni sur le chemin du retour où mes compagnons de plongée se gèlent. Denis a préparé du thé que nous dégustons avec les viennoiseries que Fabienne a apportées. Nous nous  réchauffons et nous régalons sur le chemin du retour !

Nous reprenons rendez-vous pour vendredi, il faut bien que les vêtements humides sèchent !  Nous rinçons, papotons et nous repartons, il est presque 13h et nous sommes attendus par le reste de la famille.

ImageLe vendredi matin, nous sommes devant le club à 9h, Denis est déjà là avec Fabienne et se charge de la fin du gonflage des bouteilles. Nous partons vers le site "Les Cathédrales". Arrivés sur place, Denis regarde la couleur de l'eau et décide d'aller plus loin. L'eau est vraiment trop chargée. Nous irons sur le site "La Grande Vallée". On tourne, retourne, et l'ancre est finalement jetée pile sur le bon endroit. Nous nous équipons et nous nous mettons à l'eau par l'avant du bateau car nous croyons voir du courant de surface. Nous ne sommes que quatre, pas très compliqué. En quelques minutes, nous voilà à l'ancre et nous sommes toujours dans cette ambiance verte.

Françoise aperçoit tout de suite cette jolie flabeline rose juste à coté du cordage de l'ancre. Nous y reviendrons en fin de plongée pour agrémenter le palier que nous prévoyons très court pour y faire quelques photos. Françoise essaie son nouveau flash, un Inon D2000. Son montage lui semble bien plus simple qu'avec le flash bien lourd qu'elle utilisait jusque là, même si le bras n'est pas si pratique qu'il pouvait le faire croire en surface.

ImageNous poursuivons la plongée en traversant une vallée au fond de sable entre deux grosses barres rocheuses. Nous somme à 30 mètres et ne souhaitons pas descendre plus bas, même si nous apercevons un gros mérou qui se cache sous une roche. 

ImageUn petit poulpe nous voit et se cache rapidement dans son petit terrier. Il referme, grâce à un couvercle providentiel, sa tanière... Un peu plus loin, nous trouvons un joli doris dalmatien en plein casse-croute. Nous poursuivons et recherchons dans les trous et les éboulis les bestioles locales. Nous voyons cette fois-ci bon nombre de castagnolles, de mendoles, de sérans et autres poissons habituels de cette région. Mais les gros poissons se font rares.

Nous trouvons de nombreuses murènes dont la plupart sont sorties de leurs trous. Elles sont posées là directement sur les roches. Nous nous en approchons assez près, mais elles n'ont pas l'air bien commodes...

Nous quittons ces éboulis et revenons sur nos traces en longeant les pitons rocheux. Plus bas, nous apercevons une belle daurade grise suivie d'un sar. Nous nous approchons d'un autre piton lorsque j'aperçois quelque chose de tacheté dans une faille. Encore une murène me dis-je. En m'approchant, je trouve que la murène est fort grosse... trop grosse, beaucoup trop ! C'est un mérou qui dort, il ne bouge même pas une écaille à mon approche ! Denis, de l'autre coté me fait signe. Il a trouvé dans une faille une araignée. Elle est bien camouflée cette petiote !

ImageNous poursuivons notre retour en remontant vers la surface et retrouvons la belle roche recouverte d'anémones jaunes. Sur l'une des roches, j'aperçois une nouvelle flabeline. Nous terminons la plongée par quelques photos de la flabeline rose aperçue depuis le début de plongée et remontons vers notre palier après 45 minutes d'immersion. Nous sommes ravis ! Le thé et les viennoiseries sont à bord et nous les dégustons juste après nous être déséquipés. 

Voilà, nous sommes le 28 décembre et nous terminons en beauté la longue série de plongées de l'année 2007. Nous rêvons déjà aux futures destinations, plus ou moins exotiques.....

 

 

Photos : Françoise et Flo 


 
< Précédent   Suivant >
Corse
Bali
Mayotte plongée
Mayotte
Photos Philippines
Photos Maldives
Seychelles
Photos Dominica
Photos Corse
Annonces Pros
 
Top! © Plongeuse.eu 2007 - Réalisé avec Joomla Top!