Marseille, septembre 2012
Écrit par Flo   
09-09-2012

Image Impossible de plonger la semaine dernière ! Trop de vent le samedi, il pleuvait dimanche et il devait rester une bonne houle...

La météo s'est bien arrangée la semaine dernière et nous bénéficions d'une belle température et d'une mer bien calme. 

Nous profitons donc de cette belle fenêtre pour plonger samedi et dimanche !

Christian nous attend comme d'habitude à la Pointe Rouge et nous préparons notre matériel.  Nous sommes rodés, tout est prêt en un rien de temps...

Pierre et Pat nous rejoignent alors que nous ancrons sur le site nommé "Les Moyadons". Nous avons juste le temps de pestouiller contre un chauffard marin arborant le pavillon alpha, passant à toute allure à côté de nos bateaux alors que nous avons déjà positionné les pavillons de plongeurs...Il devrait le savoir celui-là quand même que l'on ne passe pas à cette vitesse à proximité d'un bateau de plongeurs !

Lorsque je me mets à l'eau, je mets mon masque pour me rendre compte de la visibilité : exceptionnelle, nous avons au moins 25 mètres !

Image 

Image Nous descendons le long du mouillage jusqu'à arriver sur un petit plateau, vers 25 mètres. La visibilité au fond est aussi belle que prévu. Nous traversons une langue de sable pour arriver sur la première pointe.

Image Un filet perdu la recouvre un peu. Il doit être là depuis un bon moment au vu de son état et de ce qui s'est fixé dessus. Je n'aime pas trop voir ces derniers sur nos récifs ou nos épaves, ils peuvent toujours causer pas mal de dégâts alors qu'ils ne sont plus utiles à personne.

 

Je passe la pointe de la première roche en suivant Christian. Les gorgones sont belles et ne sont plus recouvertes de cette très moche algue "barbapapa" filamenteuse que l'on a pu voir tout l'été. Certainement que le fort vent, entrainant une forte descente de température la semaine dernière y est pour quelque chose !

Je m'arrête filmer le tombant, où gorgones pourpres et gorgones mimosas cohabitent.

Image 

 

Image Je poursuis la visite vers une autre roche, juste après une autre langue de sable. Tout de suite, mon œil est attiré par quelque chose accroché à une gorgone. Je m'approche. Mais oui, c'est bien ça, un œuf de roussette ! Je n'en n'ai pas vu beaucoup jusque là et je suis bien contente de ma trouvaille ! Je me retourne pour le montrer à Françoise, mais elle est occupée à prendre quelques gorgones en photo. Alors que je l'attends pour lui montrer ma trouvaille, je m'approche un peu d'elle et là, ohhh, un deuxième œuf !

Je lui montre le premier proche d'elle et attends encore un peu pour lui montrer le second... Finalement, ça fait un moment qu'on est en bas, le temps tourne, les paliers obligatoires commencent à s’amonceler.. Nous sommes tellement bien sous l'eau que nous avons peine à décrocher...

Après une bonne heure de plongée, nous refaisons surface, après avoir passé le palier dans un énorme banc de saupes, d'anchois qui essaient d'échapper à un beau denti....

Nous avons prévu de manger en mer ce midi, au vu du temps, nous en avons bien profité  ! Nous rentrons en début d'après midi au port et nous donnons rendez-vous ce dimanche matin.

Le vent est toujours faible, mais il y a des nuages, presque de la brume ! Nous décidons de partir vers Planier, sur une plongée sans nom, faisant partie des petits coins que connait très bien Christian.

Lorsque nous arrivons sur le site, un bon petit vent de Nord Ouest se lève, nous inquiétant un peu. Mais non, pas de courant, pas de houle. Nous descendons le long du mouillage et arrivons sur un joli plateau. Là, une roche se détache, je m'en approche lentement car j'ai repéré un petit mérou. Je m'en approche assez pour le filmer, mais il est timide et part se cacher dans un trou.

Je lève la tête pour voir Christian me faire de grands signaux. J'ai juste le temps d'apercevoir un bout de Mola Mola ! Trop loin pour être filmé, tant pis ! Nous partons sur la gauche et rejoignons une autre roche, recouverte de belles gorgones !

ImageImageImage

 J'essaie de prendre des plans de toute cette abondance de gorgones, d'anthias et autres petits poissons qui habitent ces lieux

 Image

 

Une gorgone violet fluo attire mon attention, je décide de la filmer. Juste derrière, un beau Doris Géant se prélasse. D'autres roches sont visibles, mais voilà maintenant quelques temps que nous sommes à 40 mètres, il faut faire demi-tour !

J'essaie à nouveau de filmer le mérou du début, il est ressorti de son trou. Je m'approche assez près cette fois-ci, je pense que les images seront jolies ! Pendant ce temps, Françoise ne cesse de prendre en photos ces nuages d'anthias.

Image