Les frogfishes des Philippines
Écrit par Flo   
09-02-2013
Image

Nous voilà presqu’une année depuis notre voyage aux Philippines et je n’ai pas encore sortie la moindre vidéo …En retard comme qui dirait !

En fait, j’ai beaucoup filmé, j’ai plein d’heures de rush à visionner et je n’arrive pas à me concentrer suffisamment longtemps pour avancer correctement. Pourtant, j’ai déjà vu quelques très belles séquences ! Je ne pensais pas avoir ramené beaucoup d’images potables, car j’ai eu à subir deux pannes assez rapidement. La première sur mon caisson vidéo, mon écran Oled est tombé HS en tout début de séjour, puis, mon câble double Green Force qui me permet d’avoir de l’autonomie et surtout d’alimenter mes deux têtes vidéos qui s’est mis à faire des mauvais contacts…

Pas simple de filmer dans ces conditions, certains cadrages se sont montrés plus qu’approximatifs.

Pour autant, je vais cette fois-ci essayer de faire, avant de faire un ou des montages du même genre que ce que je produis habituellement, un ou plusieurs articles sur les quelques, et ils sont nombreux, jolis poissons ou autre que nous avons pu croiser.

Je vais donc commencer cet article par les Frogfish. Ils sont tellement étranges ces poissons là, pas forcément très jolis, mais j’adore les couleurs qu’ils arborent, les positions immobiles qu’ils peuvent prendre ainsi que ce coté bien cacher dans leur environnement, essentiellement lié au fait qu’ils se posent très souvent sur des supports dont ils prennent la couleur ( ou du moins, sur des couleurs identiques ce qui m’intrigue vraiment !)

Image 

La plupart du temps, ces poissons sont montrés par les guides, car nos yeux ne sont absolument pas habitués à les voir, les trouver, bien qu’ils puissent pour certains être de bonne taille.

Pour les guides, c’est souvent assez simple en revanche de les trouver : ces poissons ne bougent presque pas. Les guides les retrouvent souvent au même endroit sur de nombreuses semaines, voire plus !

Cette année, ce fut notre baptême d’en trouver nous même. Le premier, un modèle tout noir posé au pied d’une éponge barrique : à l’inverse de ce que j’ai écrit plus haut au niveau du mimétisme de la couleur, pourtant, le guide est passé au dessus sans rien voir. Il venait d’ailleurs juste de me dire que depuis la dernière tempête, il n’avait plus revu de gros spécimen autour de Siquijor.

 

Mon deuxième fut trouvé à Moalboal, le long de la dernière marche du tombant, juste avant d’arriver dans les zones un peu profondes où on ne plonge pas trop aux Philippines. Mes yeux ont d’abord été attirés par un poisson ange empereur (autre poisson que j’affectionne !), puis par une masse orange étrange dans un bouquet de corail. Je crois en fait que mon regard  est tombé sur l’une des « pattes » du poisson. Puisque tout le monde était devant, j’ai filmé un peu avant d’ameuter les autres plongeurs. Visiblement, cette couleur de frogfish n’est pas trop fréquente.

   

Françoise, elle, a fait d’une pierre deux coup ! Le guide est passé allègrement devant sans voir ces deux beaux frogfish, l’un jaune et l’autre gris, sur l’île de Pescador, à Moalboal. Nous avons essayé de les retrouver la plongée suivante, mais ils n’y étaient plus. Heureusement, ils ont été immortalisés, vidéotés et photographiés !
 
    

Bien entendu, la plupart du temps, c’est donc le guide qui nous indique où se trouvent ces poissons.

Nous avons pu cette fois ci en voir plusieurs modèles supplémentaires :

Un couple de gris :

    

....les autres suivront dès la fin de l'encodage ! Et il y en a encore quelques uns !!